Moteurs de recherche et référencement : petite histoire

Le Web et ses moteurs de recherche se sont développés dans les années 90, en se livrant à une guerre sans merci avec les annuaires qui les avaient précédés.

Histoire des Moteurs de recherche

  • Les annuaires : Ils s’appelaient Yahoo, Open Directory, Dmoz…, et rangeaient les sites Web dans des catégories et sous-catégories, selon une nomenclature censée permettre à l’internaute de trouver les sites qu’il recherchait.

Annuaire-Ancetre des Moteurs de recherche

Exemple d’annuaire : celui de Dmoz, source image : https://fr.wikipedia.org/wiki/DMOZ

  • Les futurs moteurs de recherche. Ils s’appelaient Webcrawler, Lycos, Altavista…, et ils trouvaient des sites Web contenant les mots clés recherchés par l’internaute.

Crawlers - Ancetre des Moteurs de recherche
Source de l’image : https://en.wikipedia.org/wiki/AltaVista

Vous le savez maintenant, ce sont les moteurs de recherche qui l’emporteront : les annuaires ont tous fermé leurs portes à tour de rôle, Dmoz sera le dernier à déposer les armes en 2017.

Les balbutiements des moteurs de recherche

À l’origine, dans les années 90, les moteurs de recherche utilisaient des principes très simples, aujourd’hui tous abandonnés.

La fréquence sur le mot recherché

Plus le mot recherché par l’internaute était présent un grand nombre de fois sur la page, mieux la page était classée. À cette époque, certains mettaient des dizaines de mots clés écrits en blanc sur fond blanc en bas de page pour usurper les moteurs de recherche sur le classement en première page ! On appelait ça le keyword stuffing » (bourrage de mots clés)

Altavista utilisait des balises meta keywords qui étaient destinées à lister les mots clés sur lesquels vous vouliez que votre page soit sélectionnée par les moteurs de recherche. Certains webmasters remplissaient la liste de meta keywords de mots n’ayant rien à voir avec le contenu, simplement pour attirer des internautes sur la page. Ces mots clés étaient listés dans une balise du code HTML, séparés par des points virgules. Elle ressemble à ça: <meta name= »keywords » content= »référencement, SEO, balise meta keywords » />

Des pages Web fantômes

Certains trompaient les moteurs de recherche des années 90 avec des pages fantômes (appelées aussi pages satellites) : la page fantôme était optimisée pour une requête, mais redirigeait l’internaute vers la vraie page du site non pertinente pour ce type de recherche.

Qu’est-ce qui a fondamentalement changé depuis ?

L’arrivee de Google va tout changer

En 1996, Larry Page (alors âgé de 22 ans) et Sergey Brin (21 ans), étudiants en Informatique à l’Université de Standford aux Etats-Unis décident ensemble de créer un moteur de recherche : BlackRub. Blackrub deviendra Google en 1997. En anglais,le nombre Gogol, appelé aussi Googol est le chiffre 1 suivi de 100 zéros : c’était pour Larry Page le symbole de l’immense volume d’informations que leur moteur allait être capable de mettre à disposition des internautes. .

En 1998, ils créent la société Google Inc. Financé par Andy Bechtolsheim (l’un des fondateurs de Sun Microsystems) : il avait été ébloui par l’intuition de Larry page décrivant le potentiel à venir des  futurs moteurs de recherche.

Née dans un garage, Google déménagera en 1999 dans des locaux plus appropriés à Palo Alto. Plus tard, Google prendra une position totalement dominante >> . Mais surtout, très tôt,  Google va changer les règles de fonctionnement des moteurs de recherche pour toujours.

L’abandon par ces nouveaux moteurs de recherche des anciennes pratiques

Les techniques décrites ci-dessus vont disparaitre sous l’effet des innovations de Gogole. En effet, depuis l’arrivée de Google en 1998, tout a changé.  Par exemple :

  • Il semble que Google n’a jamais tenu compte de la balise meta keywords selon Danny Sullivan, expert mondialement reconnu. Google privilégie ce qui est bien pour l’internaute, en consquénce de quoi l’algorithme de son moteur de recherche ne tien en général pas compte des éléments que l’internaute ne peut pas voir).
  • Les moteurs de recherche actuels ont également bannis sous l’impulsion de Google, la pratique des pages fantômes. Elles sont aujourd’hui considérées comme des pratiques interdites, etc.

Autant dire, qu’il y a plutôt intérêt à bien comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche actuels >>.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Téléchargez gratuitement la Check-List du SEO réussi

Mémo indispensable du rédacteur :

Les 20 incontournables du SEO à ne pas oublier pour bien se référencer.

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez notre blog !

Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Abonnement Gratuit

Ne ratez plus les infos importantes sur le SEO

Recevez toute l’information SEO, Inbound, Moteurs, Google, gratuitement en avant-première.

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Nos derniers articles

Les mots-clé du prospect révèlent une comparaison à la concurrence

Quels critères pour choisir les bons mots-clés ?

Tarte à la crème et SEO : test des moteurs de recherche

Que se passe-t’il derrière une requête d’un internaute dans un moteur de recherche ? Qu’est-ce qu’une SERP ?

Crawler les sites : comment les robots des moteurs de recherche opèrent ?

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.